Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 août 2012 5 31 /08 /août /2012 18:01
Quelques règles pour aller vers une meilleure autonomie,

Et Pour mieux profiter de l'heure d'arts plastiques.


Je me range, dans le calme, devant la salle avant d'entrer (il est très dangereux de s'agiter dans un escalier métallique !!!).
En entrant dans la salle, je reste debout devant la place que m'aura indiquée le professeur,  jusqu'à ce que l'ensemble de la classe soit calme et que nous puissions nous dire bonjour.

Je sort le matériel utile à mon travail sur la table lorsque le professeur me le dira.

Je pose mon sac sous la table afin de le protéger et ainsi libérer les allées et l'espace de travail.

Je respecte les règles de la parole en écoutant les autres; en levant la main pour poser des questions et prendre la parole.

Je me déplace dans le calme et sans gestes brusques en ayant de bonnes raisons de le faire.
Je rends tous les sujets en temps et en heure convenue.
  Je prends soin du matériel commun.
Je mets mon nom et ma classe au dos de mes productions afin qu'elles ne s'égarent pas. 
Je nettoie ma place (table et espace au sol) et le matériel utilisé avant de sortir.
Je participe au nettoyage commun avec le sourire et dans la bonne humeur !
   
Matériel à avoir à chaque cours....pour les étourdis !
Un crayon à papier taillé, un taille crayon, une gomme, une paire de ciseaux, de la colle, deux feuilles Canson, une feuille de calque, le cahier d'Arts Plastiques.

Matériel à avoir à certains cours (en fonction de la demande du professeur et de ton projet) :
Des crayons de couleur, des feutres, de la peinture, un feutre fin noir, un vieux tee-shirt et des matériaux de récupération utiles à ton projet.
Un conseil : On évite de s'habiller en blanc les jours où il y a peinture !
     

 

Le cahier de Bord un support important ! 

 

Presentation-cahier1.jpg

Presentation-cahier.jpg

 


 


C'est le tien alors fait une page de présentation avec ton prénom, ton nom, ta classe, « Arts Plastiques » et décore le !

 

Si c'est un cahier de l'année précédente met ta classe à jour!

 

Ne le jette pas en fin d'année car il servira l'année suivante!  

 

Il sert à ...ne pas perdre la mémoire!

 

Coller ou écrire chaque sujet.
Dessiner sous forme de croquis les recherches effectuées avant la réalisation des projets.
Coller tous les documents donnés (fiche-évaluation, vocabulaire, références artistiques, …)
     
Faire des recherches personnelles sur certains artistes ou certaines oeuvres d'art ou Faire des comptes rendus des visites d'expositions ou de monuments que tu as pu faire avec ta famille... afin de gagner des points BONUS !!!
Repost 0
Published by leonarddevilleneuve - dans Les Arts Plastiques
commenter cet article
31 août 2012 5 31 /08 /août /2012 17:54

Thème: image et réalité.

Nous fabriquerons des images en rapport avec la réalité. Ces images seront soit uniques, sérielles ou multiples et produites en utilisant différentes techniques.

Quelles soient fixes ou mobiles, nous étudierons leurs rapports avec l'espace et le temps (bande dessinée, roman photo, vidéo, animation).

Nous étudierons des oeuvres d'art dans leur contexte géo-politique et historique ( selon le programme d'histoire des arts et dans le champ de l'art contemporain) et leur présentation (exposition, salon, musée ).

Repost 0
Published by leonarddevilleneuve - dans Arts Plastiques 4°
commenter cet article
31 août 2012 5 31 /08 /août /2012 17:53

Le thème sera L'objet et L'oeuvre.

Nous représenterons, fabriquerons, transformerons des objets. Nous présenterons ces objets dans un espace différent que celui qu'ils occupent d'ordinaire.

Nous étudirons la place de l'objet dans l'histoire des arts et apprendrons à reconnaître différents types d'oeuvre.

Nous aborderons au travers des réalisations différentes techniques et apprendrons aussi à les reconnaître.

Repost 0
Published by leonarddevilleneuve - dans Arts Plastiques 6°
commenter cet article
31 août 2012 5 31 /08 /août /2012 17:49

En cinquième nous travaillerons sur le thème de L'image et la fiction.

Les élèves apprendront à fabriquer et à transformer des images, à comprendre le lien entre l'image et son référent (déformation, ressemblance, imitation.....),l'écart désiré entre la réalité et l'image.

Ils étudieront le rôle et la signification des images dans l'histoire des arts sur les périodes étudiées en histoire et dans l'art contemporain.

Repost 0
Published by leonarddevilleneuve - dans Arts Plastiques 5°
commenter cet article
29 août 2012 3 29 /08 /août /2012 15:49
 
Origami-Dior.jpg
Robe de mariée, John Galliano pour Dior, 2007
 
 
Appliques murales de Veronica Posada, designer pour Si Studio.
 
Henry-Cheung.jpg
Fat Fringe, installation en papier d'Henry Cheung dans la galerie The Fix.
A voir ICI
bela-borsodi.jpg     
 
bela-borsodi.2.jpg
Eco Clothing Origami Sculptures by Bela Borsodi
Repost 0
Published by leonarddevilleneuve - dans Arts Plastiques 6°
commenter cet article
29 août 2012 3 29 /08 /août /2012 15:02
Le street art new-yorkais est l’un des moyens d’expression les plus créatifs au monde. Le support urbain, souvent mis à mal par ces artistes, est exploité avec originalité : 3D graffiti, sticker, affiche, pochoir, graffiti, peinture, installations dans l’espace urbain.
Le New-Yorkais Joshua Allen Harris l’a bien compris, et se sert de sacs plastiques récupérés dans la rue ou ailleurs pour faire des sculptures.
C'est une jolie leçon de recyclage qui réutilise les matières polluantes pour faire réagir les passants et lancer un cri de désespoir  pour montrer que notre environnement est en train de se transformer en un sac bourré d'artifices chimiques qui pourrissent tout autour de nous. 
 
   
7-ans-de-r-7_ans_de_reflexion.jpg 
     7-ans-de-reflexion.jpg
La célèbre scène de la bouche d'aération de métro dans le film "7 Ans de réflexion"
 
D'autres exemples trouvés sur le net d'artiste inconnus... :
     
  Ce grand sac plastique est fait à partir du tricotage de fils de plastique découpés de sacs en plastiques. Ces dimensions sont de 1,80 de haut avec un diamètre de 1mt environs.
     
 
L’économie du matériel est importante dans ces projets artistiques, la source provient de la recollection et de la récupération. L’œuvre est transportable grâce à sa légèreté et fait partie du concept de l’éphémère en mettant en question le concept du marché de l’art.

 
Référence artistique :

LES « SOFT SCULPTURES » de Claes Oldenburg                      

    Claes Oldenburg, « Ghost » Drum Set, 1972.
Toile et billes de polystyrène, 80 x 183 x 183 cm. Musée national d’Art moderne, Paris.

 

 

 

  Claes Oldenburg Shoestring Potatoes, Spilling from a Bag, 1966 Canvas filled with kapok, glue and painted with acrylic / Leinen gefüllt mit Kapok, Leim, bemalt mit Acryl 274.3 x 132.1 x 101.6 cm Collection Walker Art Center, Minneapolis; Gift of the / Schenkung der T. B. Walker Foundation, 1966 Photo: mumok © Claes Oldenburg
Claes Oldenburg Shoestring Potatoes, Spilling from a Bag, 1966
 
Après ses hapennings des années 1960 qui jouaient avec « l’espace total », après l’exposition de 1962, à la Green Gallery, qui présentait ses objets « souples » et variables en vinyle, Claes Oldenburg s’attaque dès 1966 à la « Soft sculpture », florilège d’objets amollis et/ou agrandis. Son « softening » (amollissement) des objets lui permet de créer un réel « cimetière d’objets industriels » visant à ridiculiser la société machiniste et technicienne de l’Amérique. Renouvelant ainsi la nature morte, il métamorphose, en les amollissant, les objets courants, comme les téléphones, les machines à écrire, les tubes de rouge à lèvres, les cuvettes de WC, etc. En 1972, il crée « Ghost » Drum Set (littéralement « batterie fantôme »), composé de 10 éléments en toile, bourrés de billes de polystyrène, cousus et peints en blanc (peinture vinylique). Il rend ainsi grotesque et absurde, donc inutile, l’un des objets phares de la culture pop-rock, la batterie.
   
Repost 0
Published by leonarddevilleneuve - dans Arts Plastiques 3°
commenter cet article
8 avril 2012 7 08 /04 /avril /2012 17:11
   
Vidéo de 9min55 :
   
Repost 0
Published by leonarddevilleneuve - dans Histoire des Arts 4°
commenter cet article
12 octobre 2011 3 12 /10 /octobre /2011 19:24

              Le terme est inventé en 1923 par Gustav Hartlaub, critique d’art et directeur de la Kunsthalle de Mannheim, qui organise en 1925 la première exposition des artistes de la Nouvelle Objectivité, courant qui émerge alors en Allemagne. Ses représentants les plus célèbres sont Georg Grosz, Otto Dix et Max Beckmann. Considéré aujourd’hui comme un mouvement, les artistes n’ont pourtant jamais eu ni de programme, ni de manifeste illustrant une volonté d’appartenance à un mouvement. On parlera donc plutôt de tendance ou de mouvance artistique. Celle-ci ayant durée approximativement de 1918 à 1933.

            Ses différents représentants proposent un retour au réel sans artifice, au quotidien. Sur le plan stylistique, cela se traduit par un retour au réalisme après l’Expressionnisme et le Cubisme et la volonté de présenter un reflet de la société malsaine et corrompue de l’après-guerre. Ils entendent affronter froidement le désastre social et moral consécutif à la défaite de 1918 et à la crise économique de 1929. Ils posent un regard dur sur les hommes et les femmes, et sur le quotidien au travers de portraits inquiétants, de vues urbaines, de scènes nocturnes de bars et de cabarets. Reflétant un pays ruiné, humilié par la défaite et le traumatisme du traité de Versailles, rongé de l’intérieur par l'injustice et la corruption, la Nouvelle Objectivité est une tendance qui utilise l’art comme une arme pour critiquer la société. Il faut comprendre ce mouvement comme un phénomène révélateur d’une crise et non comme une critique sans fondements.

            Les artistes de ce mouvement sont nombreux à avoir été qualifiés "d ’artistes dégénérés" par le régime nazi. Cela explique que la mouvance de la Nouvelle Objectivité se soit éteinte peu après 1933. De nombreux artistes allemands, et des pays annexés par le IIIe Reich, sont alorsf orcés de s'exiler. D'abord réfugiés dans le reste de l'Europe, ils sont vite contraints, par l’extension du conflit, de rejoindre le Royaume-Uni ou les Etats-Unis. Internés dans les camps comme ennemis politiques, de nombreux artistes paieront de leur vie la pratique de leur art.

 

L’ art dégénéré

Le terme Entartete Kunst (« art dégénéré ») fut inventé par Joseph Goebbels, ministre de la propagande nazie, pour désigner les productions artistiques contraires aux critères esthétiques du pouvoir officiel.

Le 18 juillet 1937, Adolf Hitler et Joseph Goebbels inaugurent à Munich la nouvelle Maison de l'Art allemand qui accueille alors la "Grande exposition d'art allemand" regroupant l’art officiel nazi. Elle est utilisée par Hitler pour témoigner du triomphe et de la supériorité de la race arienne jusque dans l'art. L’exposition présente plus de 600 pièces scrupuleusement sélectionnées par Goebbels lui-même.

Hitler ouvre le lendemain, le 19 juillet 1937, l'exposition "Entartete Kunst" réunissant tous les artistes jugés « dégénérés », représentants d’une période jugée décadente, chaotique et pervertie. Parmi eux, des artistes appartenant à Die Brücke, au Blaue Reiter ou au mouvement dada. Toute la scénographie de cette exposition consiste à provoquer la colère du public. Ainsi, à côté de chaque oeuvre figurait des commentaires méprisants d’Adolf Hitler, ou d’autres membres du parti, des citations des artistes sorties de leur contexte dans le seul but de choquer et le prix et l'année d'acquisition pour provoquer l'indignation du public devant de telles dépenses dans une période de chômage et de privation.

La présentation en parallèle de ces deux expositions fut une vaste manoeuvre de propagande nazie. La première annonçant l'avènement d'une nouvelle époque culturelle qui anéantirait la culture « dégénérée » exposée dans la seconde. Afin de diffuser ce message de propagande, l'exposition circula dans tout le IIIe Reich jusqu'en 1941. Plus tard, toutes les toiles de l'exposition "Entartete Kunst" furent vendues à l'étranger ou brûlées publiquement.

Programme de l'exposition d'art "dégénéré", Munich 1937 - Verlag für Kultur und Wirtschaftswerbung,

Deutsches Historisches Museum, Berlin.

 

Repost 0
Published by leonarddevilleneuve - dans Histoire des Arts 3°
commenter cet article
12 octobre 2011 3 12 /10 /octobre /2011 19:06

Dictateur (Le)

 

Clic ici pour avoir un lien vers une ressource sur le film Le Dictateur de Charles Chaplin.

Repost 0
Published by leonarddevilleneuve - dans Histoire des Arts 3°
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de leonarddevilleneuve
  • Le blog de leonarddevilleneuve
  • : Blog d'Arts Plastiques crée pour mettre en valeur les travaux des élèves du collège Villeneuve de Fréjus.
  • Contact

Les Arts Plastiques

Les enseignements artistiques participent de l’éducation et de la formation des élèves.

Celui des arts plastiques, dont l’originalité est de prendre appui sur l’expérience sensible des élèves, permet à chacun d’eux, par le truchement d’une pratique exploratoire et réflexive, de développer son potentiel de créativité, de participer à son éducation visuelle, d’acquérir une culture lui permettant de comprendre les enjeux de la création artistique quels qu’en soient l’époque et le lieu.

Recherche