Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2015 3 14 /10 /octobre /2015 09:32

    Suite au cours d'Histoire des Arts sur les temples Egyptiens, à vous d'imaginer une colonne (avec un socle, un fût et un chapiteau) décorée en vous inspirant du style de l'Egypte antique.

Vous pouvez utiliser les matériaux de récupération de votre choix pour réaliser votre colonne  (carton, morceaux de bois, rouleau sopalin, feuille cartonnée, tube plastique, feuilles ou fleurs artificielles, jouets, bouchons, emballages, etc...).

Celle-ci sera colorée et comportera des motifs figuratifs et géométriques inspirés de l'Art Egyptien antique

La taille sera comprise entre 15 et 30 cm maximum.

L'ensemble devra mettre en évidence un hommage aux divinités égyptiennes.

 

Quelques uns des assemblages les plus intéressants ont été exposés dans le hall du collège

  Vitrine Colonne

 Vitrine Colonne.2 Vitrine Colonne et Un air de famille

Quelques travaux d'élèves

DSC02685.JPG

 DSC02686

DSC02687.JPG

DSC02688.JPG

DSC02689

DSC02690.JPG

 DSC02697

  DSC02694.JPG

 DSC02698.JPG

DSC02696.JPG

DSC02695.JPG

Gabrielle.JPG

Gabrielle


Vocabulaire en Architecture :

Voici un schéma d'un temple GREC :

  Les mots en rouge sont à apprendre !

Une colonne se compose de trois parties principales : la base, le fût, le chapiteau. La base repose sur le stylobate. Le fût peut être cannelé ou lisse. Le chapiteau est surmonté de l'architrave qui soutient le fronton.

schema-colonne.jpg

 


 

   Les Deux Plateaux (colonnes de Buren), Daniel Buren, 1986.

Marbre blanc et noir, plan d'eau. installation.

Cour d'honneur du Palais-Royal, Paris, France

 

En 1986 sous la présidence de François Mitterrand, le ministère de la Culture confie à Daniel Buren né en 1938, la réalisation d’une sculpture de 3000 m² dans la cour d’honneur du Palais Royal : « Les colonnes de Buren ».

Buren--Palais-Royal-touriste.jpg

Buren--Palais-Royal-nuit.jpg

Buren-colonnes-renovees-nuit-Palais-Royal-3.jpg 

Mais ces colonnes et son environnement se sont dégradées au fil du temps et l'œuvre avait été classée monument historique. En décembre 2007, l'artiste Daniel Buren laisse éclater sa colère sur le "délabrement extrême" de son œuvre "Les deux plateaux".  

En novembre 2008, la rénovation commence : Le revêtement de surface (du simple asphalte) a été intégralement refait, le réseau de circulation d'eau et le dispositif de fontainerie ont été entièrement refaits, l'installation électrique, un court-circuit, a été rénové.  

Un nouveau dispositif d'éclairage, totalement encastré, a été mis en place en surface.

 

260 colonnes de marbre noir et de granito blanc alignées sur le sol noir légèrement bombé de la cour d'honneur du Palais-Royal. Des lucioles encastrées projetant des lumières rouges d'un côté, vertes de l'autre. Deux chemins grillagés éclairés dès le crépuscule qui permettent de voir les colonnes ancrées dans le sous-sol où l'eau ruisselle. Avec les jeux d'eau et de lumières, "les deux plateaux" retrouvent leur vraie dimension. L'oeuvre in situ de Daniel Buren est de nouveau visible et accessible au public.

 

 


 

     Jean-Michel Othoniel La colonne Noire Infinie, 2008 
  Verre de Murano, 1030 cm de haut 

  jean-michel-othoniel-colonne noire infinie

Parfois, les colliers deviennent "colonnes sans fin", comme dans cette pièce installée dans l'escalier d'un collectionneur à Paris. "La Colonne Noire Infinie" devient colonne vertébrale, axe central de l'édifice. Le collier n'est plus suspendu, il supporte en quelque sorte l'architecture.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Mme Brénéol - dans Arts Plastiques 6°
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de leonarddevilleneuve
  • Le blog de leonarddevilleneuve
  • : Blog d'Arts Plastiques crée pour mettre en valeur les travaux des élèves du collège Villeneuve de Fréjus.
  • Contact

Les Arts Plastiques

Les enseignements artistiques participent de l’éducation et de la formation des élèves.

Celui des arts plastiques, dont l’originalité est de prendre appui sur l’expérience sensible des élèves, permet à chacun d’eux, par le truchement d’une pratique exploratoire et réflexive, de développer son potentiel de créativité, de participer à son éducation visuelle, d’acquérir une culture lui permettant de comprendre les enjeux de la création artistique quels qu’en soient l’époque et le lieu.

Recherche