Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 mars 2016 1 21 /03 /mars /2016 10:32

Van-gogh-Chaussures.jpg

 

Van-Gogh-Vincent-une-paire-de-chaussures.jpg

 Vincent Van Gogh, Vieux Souliers aux lacets, 1886
 

Magritte-Le-modele-rouge--1935.jpg

René Magritte, Le modèle rouge (1935) 

La figuration de l’irréel est d’autant plus puissante qu’elle paraît plus sage. Les longues planches de bois servent donc à placer ces pieds-chaussures fantastiques dans un décor ordinaire. S’agit-il de la métamorphose de pieds en chaussures, d’un corps humain rabaissé au rang d’objet, ou inversement, de chaussures, qui, à force d’être portées, sont devenues humaines ?

 

Influence de ce tableau pour une publicité sur les Douanes canadiennes (1975)  :

douanes-canada--1975.jpg

 

 


Proposition

 

Trace une ligne qui partage ta feuille Canson en deux parties égales.

Dessine puis met en peinture d'abord une chaussure "Fun" (avec des contrastes de couleurs) et ensuite une chaussure "Class" (avec un camaïeu de couleurs ou un dégradé).

Dans chaque partie, l'arrière plan sera également mis en peinture afin de faire ressortir le style de chacune de ces deux chaussures.

  Bottines, ballerines, escarpins, tongs, mules, sandales,
 derbies, mocassins, baskets... à vos pinceaux !

Attention, on ne doit plus voir le blanc du papier, tout doit être mis en peinture ! 

 


Les Chaussures de Vincent Van gogh, 1886

 

Voici quelques extraits d'un article du "Point" de Julie Malaure à lire dans son intégralité ICI.

 

"Ce n'est pas seulement une paire, mais une série de cinq toiles représentant des bottines que peint Van Gogh en arrivant à Paris.  Van Gogh vient de fêter ses 33 ans, il a renoncé à être pasteur comme son père, s'est finalement décidé pour la vie d'artiste et mourra quatre ans plus tard, à Auvers-sur-Oise, dans les circonstances que l'on connaît.

C'est une oeuvre charnière, entre la palette du Nord, celle des "Mangeurs de pomme de terre", et celle, colorée, qu'il va gagner avec le Sud.

La nature morte est un genre assez mal considéré. Sur l'échelle du classement des genres, qui va de la matière pour s'élever vers l'esprit, la nature morte se trouve tout en bas, les scènes mythologiques, tout en haut. Fort heureusement, avec l'avènement de l'ère industrielle la question du bon goût change. Voilà donc que les parvenus, les nouveaux riches, s'entichent de paysages et de natures mortes.  Seulement comment imaginer qu'un bourgeois puisse accrocher des godillots au mur de son salon ? C'est un coup de poing que balance le Hollandais. Van Gogh ne pourra jamais vendre ce tableau.

Cela nous conduit vers une idée beaucoup plus large que la simple représentation d'une paire de chaussures.

C'est presque un portrait de la misère que livre le peintre. Van Gogh achète ces deux godillots aux puces et, en les peignant, brosse le portrait de l'artiste vagabond. "

 

 


Définition de Nature Morte à copier dans le cahier :

 

La nature morte est un thème artistique qui se caractérise par la représentation peinte d'objets inanimés sur la toile. Ces derniers peuvent être par exemple des fleurs, des fruits, des animaux (gibiers, poissons...). Avec la nature morte, l'artiste cherche à nous faire partager la beauté et l'émotion qu'il éprouve devant la juxtaposition d'objets divers, comme l'explique Charles Sterling, spécialiste de la nature morte:

« Une authentique nature morte naît le jour où un peintre prend la décision fondamentale de choisir comme sujet et d'organiser en une entité plastique un groupe d'objets. Qu'en fonction du temps et du milieu où il travaille, il les charge de toutes sortes d'allusions spirituelles, ne change rien à son profond dessein d'artiste : celui de nous imposer son émotion poétique devant la beauté qu'il a entrevue dans ces objets et leur assemblage. »

Lorsque la nature morte invite à la réflexion sur le temps qui passe et la vanité des plaisirs de ce monde face à la certitude de la mort, on parle de "Vanité", genre particulier de la nature morte.  

Définition trouvée ICI.

 

Repost 0
Published by leonarddevilleneuve - dans Arts Plastiques 6°
2 mars 2016 3 02 /03 /mars /2016 09:35
Repost 0
Published by leonarddevilleneuve
commenter cet article
14 octobre 2015 3 14 /10 /octobre /2015 09:38
L’Egypte, c’est d’abord le pays des pyramides, telle que celle de Guizeh. Elles nous révèlent l’organisation parfaite d’un royaume soumis à un pharaon riche et puissant qui pouvait faire travailler sous ses ordres des centaines de milliers d’ouvriers et d’esclaves, qui était considéré comme un dieu vivant. Les pyramides lui servaient de véritable escalier lui permettant après sa mort de quitter la terre et de rejoindre le ciel. Elles devaient aussi protéger son corps sacré de toute détérioration qui l’aurait empêchée de rejoindre le royaume des morts.
De même, les effigies, différentes sculptures du roi, devaient lui permettre d’accéder à l’éternité. Ainsi on utilise le granit, dur et impérissable. Le sculpteur est appelé « Celui-qui-garde-vivant ». Ces sculptures comme les peintures murales ne sont pas destinées à être vues sauf par l’âme du mort. Elles demeurent pour l’éternité dans la chambre mortuaire.
Au départ, on sacrifiait les serviteurs et toute la garde rapprochée du roi afin que ceux-ci l’accompagnent dans le royaume des morts, on préférera par la suite peindre sur les murs ces personnes ou en faire des sculptures avec le même résultat : ils assistaient le pharaon dans l’autre monde.
Chaque chose était représentée sous son angle le plus caractéristique, afin qu’il soit vu de la meilleure manière possible : de profil pour les têtes de personnes, leur bras, leur jambe mais de face pour leur œil ou pour leur buste. Les deux pieds sont dessinés de l’intérieur.
Il y a un grand souci de la géométrie, notamment des proportions. Il s’agit de tout représenter afin que rien ne manque ou ne soit détérioré dans l’au-delà. Il y a donc une volonté de représenter de manière réaliste.
Se développe alors en Egypte un style qui respecte des règles strictes : représentation des dieux, proximité avec la réalité, peu de place à l’imagination… C’est ainsi que l’art égyptien a peu changé durant 3000 ans, respectant toujours les mêmes règles. Seule exception : Akhenaton, le père de Toutankhamon, vers-1350. 

Les temples
Contrairement à nos lieux de cultes modernes, ils ne sont pas autorisés au publics, ils sont la résidence des dieux.
Le plan du premier temple bâti en pierre est censé avoir été donné aux hommes par les dieux. Il est l'image des cieux projetée sur terre.
 
 
plan-du-temple-egyptien-d-edfou.jpg
 
Edfou est essentiellement connue pour le temple d'Edfou, consacré à Horus ; un des mieux préservés d'Égypte, qui a été construit entre -237 à -57.
 
temple-d-horus
 
Les colonnes égyptiennes s'inspirent des formes végétales : lotus, papyrus, parfois palmiers.
 
COLONNES-5-EXEMPLES-TEMPLES-EGYPTIENS.jpg
 
Le chapiteau peut être décoré, dans le cas de la colonne hathorique, par le visage de la déesse aux oreilles de vache.
   
450PX--1.JPG
Fragment d'un chapiteau décoré de la Déesse Hathor, calcaire, IIIe siècle av.JC. - Musée du Louvre
Les Temples sont en pierre dont la durée est « éternelle », comme les Dieux. Sans temples, pas de dieux. Sans dieux, survient le Chaos. Ainsi, le corps de Dieux est pierre, car il traverse les âges sans encombre, sa chair est d’or, car elle est lumière solaire.
Se rendre au Temple induit tout d’abord de traverser une longue allée de Sphinx protecteurs et sereins.
 
allee de sphinx temple de louxor
Allée des Sphinx, temple de Louxor.
   
Ce chemin à ciel ouvert est déjà le début du « pelerinage », premier pas vers les obélisques, immenses (souvent plus de 30 m de hauteur), visibles de très loin, dépassant largement les hauteurs du temple, soutenus en cela par les pylônes, symboles des montagnes de l’horizon entre lesquelles circule le soleil.
L-obelisque-de-Louxor--place-de-la-Concorde-a-Paris.jpg
    L'obélisque du temple d'Amon à Louxor, placée place de la Concorde à Paris. Granit rose. Cadeau du vice-roi d'Egypte Méhémet Ali à la France en 1831.
   

L'Egypte, c'est aussi ces très caractéristiques créatures imaginaires comme le sphinx  ou ces dieux à tête d'animaux.

 

La polychromie (utilisation de plusieurs couleurs)

 
Durant toute l'antiquité, peintres et sculpteurs sont associés car les statues sont peintes comme nous le montre le Scribe accroupi 
le-scribe-accroupi.jpg
 
Les fouilleurs ont retrouvé des palettes de bois avec une rainure pour poser le calame et des cavités pour des pastilles d'encre sèche, noir et rouge le plus souvent. Un mortier et un pilon servent à écraser les couleurs. Les Egyptiens utilisent des mélanges à base de gélatine d'os, de blanc d'oeuf, d'un liant comme la résine et de différents pigments. Les couleurs de la peau relèvent de conventions : brun-rouge pour les hommes, ocre pour les femmes. Les Nubiens sont noirs et les Asiatiques jaunâtres.
On remarque dans les peintures une convention concernant la taille des personnages, proportionnelle à l'ordre hiérarchique : d'abord les dieux, puis les rois et enfin leurs serviteurs. Les propriétaires défunts du tombeau sont toujours plus grands que les membres encore vivants de la famille.
  Dans l'Egypte antique, la perspective n'existe pas. L'éloignement n'est pas donné par la perspective mais par la place occupée dans le tableau représenté: en bas la scène la plus proche, au milieu le second plan, en haut l'arrière plan.
 

     

Repost 0
Published by leonarddevilleneuve - dans Histoire des Arts 6°
commenter cet article
14 octobre 2015 3 14 /10 /octobre /2015 09:32

    Suite au cours d'Histoire des Arts sur les temples Egyptiens, à vous d'imaginer une colonne (avec un socle, un fût et un chapiteau) décorée en vous inspirant du style de l'Egypte antique.

Vous pouvez utiliser les matériaux de récupération de votre choix pour réaliser votre colonne  (carton, morceaux de bois, rouleau sopalin, feuille cartonnée, tube plastique, feuilles ou fleurs artificielles, jouets, bouchons, emballages, etc...).

Celle-ci sera colorée et comportera des motifs figuratifs et géométriques inspirés de l'Art Egyptien antique

La taille sera comprise entre 15 et 30 cm maximum.

L'ensemble devra mettre en évidence un hommage aux divinités égyptiennes.

 

Quelques uns des assemblages les plus intéressants ont été exposés dans le hall du collège

  Vitrine Colonne

 Vitrine Colonne.2 Vitrine Colonne et Un air de famille

Quelques travaux d'élèves

DSC02685.JPG

 DSC02686

DSC02687.JPG

DSC02688.JPG

DSC02689

DSC02690.JPG

 DSC02697

  DSC02694.JPG

 DSC02698.JPG

DSC02696.JPG

DSC02695.JPG

Gabrielle.JPG

Gabrielle


Vocabulaire en Architecture :

Voici un schéma d'un temple GREC :

  Les mots en rouge sont à apprendre !

Une colonne se compose de trois parties principales : la base, le fût, le chapiteau. La base repose sur le stylobate. Le fût peut être cannelé ou lisse. Le chapiteau est surmonté de l'architrave qui soutient le fronton.

schema-colonne.jpg

 


 

   Les Deux Plateaux (colonnes de Buren), Daniel Buren, 1986.

Marbre blanc et noir, plan d'eau. installation.

Cour d'honneur du Palais-Royal, Paris, France

 

En 1986 sous la présidence de François Mitterrand, le ministère de la Culture confie à Daniel Buren né en 1938, la réalisation d’une sculpture de 3000 m² dans la cour d’honneur du Palais Royal : « Les colonnes de Buren ».

Buren--Palais-Royal-touriste.jpg

Buren--Palais-Royal-nuit.jpg

Buren-colonnes-renovees-nuit-Palais-Royal-3.jpg 

Mais ces colonnes et son environnement se sont dégradées au fil du temps et l'œuvre avait été classée monument historique. En décembre 2007, l'artiste Daniel Buren laisse éclater sa colère sur le "délabrement extrême" de son œuvre "Les deux plateaux".  

En novembre 2008, la rénovation commence : Le revêtement de surface (du simple asphalte) a été intégralement refait, le réseau de circulation d'eau et le dispositif de fontainerie ont été entièrement refaits, l'installation électrique, un court-circuit, a été rénové.  

Un nouveau dispositif d'éclairage, totalement encastré, a été mis en place en surface.

 

260 colonnes de marbre noir et de granito blanc alignées sur le sol noir légèrement bombé de la cour d'honneur du Palais-Royal. Des lucioles encastrées projetant des lumières rouges d'un côté, vertes de l'autre. Deux chemins grillagés éclairés dès le crépuscule qui permettent de voir les colonnes ancrées dans le sous-sol où l'eau ruisselle. Avec les jeux d'eau et de lumières, "les deux plateaux" retrouvent leur vraie dimension. L'oeuvre in situ de Daniel Buren est de nouveau visible et accessible au public.

 

 


 

     Jean-Michel Othoniel La colonne Noire Infinie, 2008 
  Verre de Murano, 1030 cm de haut 

  jean-michel-othoniel-colonne noire infinie

Parfois, les colliers deviennent "colonnes sans fin", comme dans cette pièce installée dans l'escalier d'un collectionneur à Paris. "La Colonne Noire Infinie" devient colonne vertébrale, axe central de l'édifice. Le collier n'est plus suspendu, il supporte en quelque sorte l'architecture.

 

Repost 0
Published by Mme Brénéol - dans Arts Plastiques 6°
commenter cet article
14 octobre 2015 3 14 /10 /octobre /2015 09:17

cerclechromatique.jpg

Voici le cercle que tu vas devoir réaliser en peinture en salle d'Arts Plastiques.

Sur 1/2 feuille Canson, trace ces deux cercles ayant le même centre, puis à l'aide d'un compas, partage ce cercle afin d'obtenir les 6 diamètres (12 flèches) et ensuite les 12 cases qui seront mises en peinture.

Pour cela, attention à n'utiliser que les trois couleurs primaires : bleu cyan, jaune citron et rouge magenta afin de créer ensuite les couleurs secondaires.

 

 A copier dans le cahier

 

Couleurs primaires

 

Couleurs secondaires

 

Contraste

En peinture, le contraste peut se situer dans le clair-obscur, dans les couleurs, dans le chaud-froid ou entre les couleurs complémentaires, voire être simultané.

 

Couleurs complémentaires

Couleurs qui s'opposent sur le cercle ou le triangle chromatique : bleu/orange, rouge/vert, jaune/violet. Si on les place les unes à côté des autres, l'effet lumineux de ces couleurs s'en trouve accru, du fait du contraste qui en résulte.

 

Tons chauds/tons froids 

Coller la photocopie.

Repost 0
Published by Mme Brénéol - dans Arts Plastiques 6°
commenter cet article
31 août 2014 7 31 /08 /août /2014 09:56
Repost 0
Published by leonarddevilleneuve - dans Arts Plastiques 3°
commenter cet article
11 juillet 2014 5 11 /07 /juillet /2014 10:55

Les enfants sont naturellement doués pour la création artistique...

 

"J'ai mis toute ma vie à savoir dessiner comme un enfant." 

Pablo Picasso 


"L'enfant qui dessine va droit à l'essentiel. Il suit la perspective du coeur qui dessine ce qui n'est pas, pour mieux voir ce qui est."

Christian Bobin


"Que tu lui donnes un crayon et l'enfant bâtit sa maison."

  Claude Nougaro

 

Faire passer un message, des émotions...


"Il faut que la peinture serve à autres choses qu'à la peinture."

Henri Matisse


Repost 0
Published by leonarddevilleneuve - dans Les Arts Plastiques
commenter cet article
4 janvier 2014 6 04 /01 /janvier /2014 16:20

Après une étude de Guernica de Pablo Picasso, les élèves ont crée une oeuvre engagée dénonçant un événement qui les a marqué au XX ou au XXI°s.

Chloe-L.JPG

Chloé L

Jade-et-Margot.JPG

Margot et Jade

Geoffrey A

Goeffrey

DSC06460

Repost 0
Published by leonarddevilleneuve - dans Arts Plastiques 3°
commenter cet article
4 janvier 2014 6 04 /01 /janvier /2014 12:32

 

Avec pas moins de 336 personnes filmées, 360 plans-séquences, le clip dont la musique est tirée de la BO de "Moi, Moche et Méchant 2", "Happy" de Pharrell Williams, est une véritable performance artistique et technique réalisée que par deux hommes : les membres de "We are from LA".

Lire l'article  ICI.

Créatifs, innovants, ces adjectifs correspondraient très bien aux spots publicitaires, comme aux clips qu’ils ont réalisé pour Cassius ou The Shoes, mais vont comme un gant aux deux réalisateurs : Pierre Dupaquier et Clément Durou.

 

Les lèvres :

Repost 0
Published by leonarddevilleneuve - dans Actu
commenter cet article
2 janvier 2014 4 02 /01 /janvier /2014 20:27

Pour réaliser ce travail, les élèves ont créé des timbres par différents moyens.

Ils ont notamment travaillé des images à l'aide du logiciel Photofiltre afin d'y ajouter des éléments graphiques, un timbre porte un certain nombre d'informations nécessaires à son utilisation postale et un masque "Timbre".

Ces images sont pour certaines issues d'internet et pour d'autres, ce sont des photos prises par eux-même grâce à leurs tablettes ou appareils photos lors de nos sorties pédagogiques sur le patrimoine.
Il s'agit ainsi de mettre en valeur et de faire partager leur vision du patrimoine (artistique, culturel, religieux, culinaire, linguistique...).

Certains timbres font références à Ben, artiste niçois étudié avec Mr Cany, d'où l'apparition de phrases en Occitan.

Voici donc, à l'initiative de Mme Picard, professeur d'anglais, les cartes postales qui vont être envoyées à leurs correspondants Américains.

Consulter la Fiche pédagogique sur le Mail de La Poste ICI.

Arthur.recto

Arthur

Bouba.recto

Bouba

 Jerome.recto

Jérôme

Cyril.recto

Cyril

Repost 0
Published by leonarddevilleneuve - dans Arts Plastiques 4°
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de leonarddevilleneuve
  • Le blog de leonarddevilleneuve
  • : Blog d'Arts Plastiques crée pour mettre en valeur les travaux des élèves du collège Villeneuve de Fréjus.
  • Contact

Les Arts Plastiques

Les enseignements artistiques participent de l’éducation et de la formation des élèves.

Celui des arts plastiques, dont l’originalité est de prendre appui sur l’expérience sensible des élèves, permet à chacun d’eux, par le truchement d’une pratique exploratoire et réflexive, de développer son potentiel de créativité, de participer à son éducation visuelle, d’acquérir une culture lui permettant de comprendre les enjeux de la création artistique quels qu’en soient l’époque et le lieu.

Recherche